Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Île des Poètes

Portrait d'une jeune femme (La Fornarina) par Raphaël

5 Mars 2013, 07:06am

Publié par Fathia Nasr

Raphael-Portrait d'une jeune femme (La Fornarina)

Portrait d'une jeune femme (La Fornarina)

1518 et 1519

De l'artiste italien de la Renaissance Raphaël

Huile sur bois, 87x63 cm

Rome, Galleria Nazionale d'Arte Antica di Palazzo Barberini

 

L'histoire des artistes comporte, elle aussi sa « chronique scandaleuse ». Raphaël était un peintre à qui tout semblait réussir depuis l'enfance. Au début de sa carrière à Rome, il devait se marier, mais se dégagea de cette liaison par diverses échappatoires. Par contre, il semble qu'il a eu une maîtresse attitrée et mena de front une vie amoureuse dissolue par de telles anecdotes non vérifiées., Giorgio Vasari suscita des spéculations tenaces sur l'identité possible de cette maîtresse. ¨Plus tard, certains interprètes se plurent à voir en Margherita Luti, qui avait aussi servi de modèle à Raphaël, la dame en question. Elle était la fille d'un boulanger romain d’où son surnom « La Fornarina ». Aucun des portraits des femmes réalisés par Raphaël ne poussa autant les fantasmes dans ce sens. Toutefois, aucune preuve historique ne confirme que ce tableau représente bien la maîtresse de Raphaël.

 

Une belle jeune femme assise, les seins nus, pose comme modèle. Elle a enserré ses hanches d'une draperie rouge et tient devant sa poitrine un voile transparent qui souligne encore davantage sa nudité. Son regard ne s'adresse pas au spectateur, sa tête et légèrement tournée de côté comme si elle observait quelque chose. Sa chevelure est enroulée avec recherche dans un foulard, sorte de turban, orné d'un pendentif de perles. Mais ce qui frappe surtout le regard, c'est le bracelet autour de son bras gauche où est inscrite en lettres d'or la signature RAPHAEL VRBINAS. Aucun portrait ne fut signé de façon si éclatante, ce qui fut interprété comme la preuve d'une liaison privée.

 

À cette époque, la nudité comme motif personnel de portrait étant encore inconcevable, elle requérait toujours une légitimation mythologique ou allégorique. La nudité était l'attribut privilégié de Vénus. Il se peut que Raphaël ait, d'une part, peint la nudité comme expression de la beauté et qu'il ait voulu, d'autre part, rendre fidèlement la sensualité de son modèle. Dans une lettre devenue célèbre adressé en 1514 au courtisan et séducteur Baldassare Castiglione, Raphaël formula ce problème artistique. Depuis 1508, Castiglione travaillait à son livre « Livre du courtisan » (Libro del Cortegiano)qui devint des siècles durant un bestseller et fut traduit dans de nombreuses langues. Il y décrivait sous forme de dialogues le code de la courtoisie qui se définissait par la maîtrise aristocratique des sentiments, des manières parfaites, des éloges spirituelles aux dames, une connaissance étendue de la littérature, de l'art et des sciences ainsi que des talents chevaleresques, tels la danse et l'escrime. Raphaël écrivit à Castiglione que pour créer l'image de sa Galathée (fresque de 1512 dans la villa Farnesina, Rome), il aurait dû voir beaucoup de femmes afin de les peindre comme idéal de beauté. Mais ceci n'étant guère possible, il s'était servi d'une certaine idée qui lui était venue à l'esprit. Il reprenait ainsi une anecdote d'artiste datant de l'Antiquité : le peintre grec Zuxis devait réaliser le portrait d'Hélène pour le temple d'Héra àCrotone ne correspondait tout à fait à sa conception de la beauté, il fit venir cinq vierges, choisissant le meilleur de chacune d'elles. Raphaël fit lui aussi , une synthèse qui répondait à son idéal ; la beauté de la femme découle d'un principe supérieur comme la beauté de la peinture.

Commenter cet article

Ron 04/04/2017 18:16

For want of strength I cannot face that lady’s light,
nor shelter in dark places, or the hours of the night.
Fate forces me to gaze on her as she appears,
through eyes already injured, half-blind with tears,
knowing too well my true desire, my shame:
to go beyond her light, into her flame.

windowssupportnow.com 24/07/2014 13:10

If we check out the drawings of French artists during the old times, we can see that most of them used to draw the paintings of woman. This portrait of a young woman was drawn in 1518. Thanks for sharing it.

mamazerty 05/03/2013 17:52


j'avais également fait un article sur cette "boulangère"^^


bisous à toi et bonne suite

tilk 21/07/2012 14:20


un magnifique portrait d'un peintre qui a marqué l'histoire


besos mon amie


tilk

Violette Dame mauve 16/04/2012 23:28


Une belle présentation de ce peintre de grand talent.


Bisous


Violette

covix 10/04/2012 21:54


Bonsoir fathia, 


il ce dégage un ceratin charme sur ce tableau.


Merci pour ces explications.


Bonne soirée



cacao 10/04/2012 18:40


Bonsoir Fathia. J'ai toujours plaisir à venir sur ton blog. Grosses bises.

lagardére 10/04/2012 17:28


c'est vrai que la peinture sur bois permet de cultiver la finesse des traits et des détails....je ne connaissais pas toute l'histoire de raphaêl.....je connais sa peinture ...cet article
bien exploité permet de cultiver ....l'historique que j'aime...cela permet de mieux juger tel où tel artiste par rapport à son oeuvre...là c'est le cas.....merci .....bonne
soirée...bisessssssssssss
claude

HybaInèsNada 10/04/2012 16:47


bonne journée mon amie


passes une un bon amrdi


pluie et soleil s'amusent à valser


gros bisous

HybaInèsNada 10/04/2012 16:36


salam oukhti toujorus de bons articles et du partage intéressant





bisez


 

cricket1513 10/04/2012 12:06


Très beau portrait !


Le temps est hivernal à nouveau aujourd'hui !!


gris, pluie, froid....Brrrrrr


il faut bon rester chez soi ;)


Bonne journée


christelle

timilo 10/04/2012 07:17


Je suis toujours admiratif d'une telle perfection. Raphael et  tous les peintres se son époque se surclassaient


Par contre, comment faisait-il pour donner tant d'éclats à ce regard


Si je pouvais faire pareil avec les mots


Douce journée, FATHIA


Bisous


timilo

cacao 09/04/2012 22:51


Bonsoir Fathia, très belle peinture, bien commentée par tes soins. Merci. Gros bisous.

Laurent 09/04/2012 20:44


Je passe te souhaiter une bonne soirée et bonne continuation !

Suzâme 09/04/2012 16:13


Bonjour Fathia,


Un premier commentaire sur Facebook puis je continue ici. J'aime ton choix qui en même temps qu'il nous offre à contempler cette belle oeuvre de Raphael, nous fait partager le questionnement du
peintre sur le modèle. Es-tu aussi sur Facebook? J'y suis sur le profil de Suzâme écriture. J'aime aller chez toi. Bisous. Suzâme

LADY MARIANNE 09/04/2012 16:07


bonjour fathia !
un beau descriptid du tableau !
oui avec son voile elle ne cache rien au contraire -
bonne fin de journée - bisous !

Stéphane 09/04/2012 13:53


Je te souhaite un bon lundi, il n'y a pas de soleil chez nous aujourd'hui, il est dans nos coeurs, c'est ça l'important.

Oh ! My Loop ! 09/04/2012 09:10


Je suis la Femme du boulanger


la Fille du puisatier


et


le Château de ma mère...

Loop 


 


Merci pour cette belle analyse !


Chez Ricardo :


http://ricardo.arezzo.over-blog.com/

kekeli 09/04/2012 08:25


déjà dans ce temps là les femmes étaient impudiques !! hihihi

Joëlle Colomar 09/04/2012 07:47


Raphaël voyait  la beauté de la femme dans l'absolu, non ?


Belles fêtes à toi aussi. Bises. Joëlle