Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Île des Poètes

Poésie hébraïque: O Dieu, qu’est-ce que l’homme ?

30 Décembre 2011, 01:12am

Publié par Fathia Nasr

8.ascension.jpg

O Dieu, qu’est-ce que l’homme ?

 

O Dieu, qu’est-ce que l’homme ?

O Dieu, qu’est-ce que l’homme ?...

Ô Dieu, qu’est-ce que l’homme ?

Rien que chair et sang.

Ses jours - l’ombre passant,

L’errance, qu’il ignore...

Soudain son heure vient : il se couche et s’endort.

 

Ô Dieu, qu’est-ce que l’homme ?

Glaise sale et foulée,

Infestée d’immondice,

De tromperie, de vice,

Bouton de fleur fané,

Flétri sous le soleil !

Si tu lui rappelais

Ses fautes enfouies,

Ta colère et Ton ire

Les pourrait-il souffrir ?

Aussi grâce et pitié, car il n’est pas si fort...

Soudain son heure vient : il se couche et s’endort.

 

***

 

Ô Dieu, qu’est-ce que l’homme ?

Baignant dedans sa boue,

Un menteur qui se loue,

De vanité un fou !

Le pur d’impur sort-il

Ou le précieux du vil ?

Si tu lui rappelais

Ses penchants si mauvais,

Il se dessécherait

Tel un brin d’herbe folle...

Aussi grâce et pitié à l’instant de sa mort !

 

***

 

Ô Dieu, qu’est-ce que l’homme ?

Incorrigible orgueil,

Buvant les eaux du deuil,

Mâchant un méchant pain,

Un océan sans frein,

Un four de chaleur brute !

Si tu lui rappelais

De son péché le rut,

Il serait terrassé,

Face au fort - harassé !

Aussi grâce et pitié, pardonne-lui encore...

Soudain son heure vient : il se couche et s’endort.

 

***

 

Ô Dieu, qu’est-ce que l’homme ?

Rien que de la souillure,

Forfaiture farouche,

Calomnies à la bouche...

Si tu lui rappelais

Ses méfaits, son cloaque,

Il ne serait que loques,

Partirait en fumée...

Aussi grâce et pardon,

Pitié, absolution !

Mannequin de limon dont poussière est le corps...

Soudain son heure vient : il se couche et s’endort.

 

 ***

 

Ô Dieu, qu’est-ce que l’homme ?

Oui, un arbre mité,

Et lorsque vient la mort,

Un fétu éclaté !

Ses joies de pleurs il baigne

Quand il pourrit de teigne...

Si tu lui rappelais

De ses péchés la masse,

Il deviendrait limace,

De la cire fondue !

Aussi grâce et pitié, clémence pour ses torts !

Soudain son heure vient : il se couche et s’endort.

 

 ***

 

Ô Dieu, qu’est-ce que l’homme ?

La feuille au vent qui vole,

Un poids sur la balance

Pesant l'insignifiance,

Volière à mensonge

Comme en cage mésanges...

Pourrais-tu donc penser

À sévir contre lui,

Fumée qui s’évanouit,

Bois vermoulu, moisi ?

Gracie-les à ton aune, et non pas à la leur !

Soudain son heure vient : il se couche et s’endort.

 

 

 

Poème liturgique de Salomon Ibn Gabirol (1020-1057),

 

Le plus grand poète hébreux andalou

Commenter cet article

jms 04/01/2012 10:19


Quel souffle, quel texte ! et triste de constat : l'homme a-t-il vraiment changé ?


Merci de me l'avoir fait connaitre


Jms

Stef. Appocalypse désire. 02/01/2012 00:35


l' homme ne serait qu'un être de tromperies, un menteur orgueilleux, rien qu'une loque fasciné aux dépend de ses torts, de ses mensonges et accrue de sa vanité... il n'en n'a jamais voulu en
avoir aseez de ce qu'il avait, seul le pouvoir le ronge, l'anéantie. jusqu'ou ira -t-il? qui peut l'arrêter à part lui-même? et la femme dans tout cela....,    merci fathia pour ce très
beau partage de la création d'un seul HOMME!!!! bises Stef

Fathia Nasr 02/01/2012 21:40



Merci mon ami Stéphane pour ta visite, enfin tu as décidé de venir me voir sur ma page, je te souhaite une bonne année, et mes meilleurs voeux de bonheur, gros bisous.



covix 30/12/2011 23:37


Bonsoir Fathia, 


Voilà une flagellation spirituel digne de nôtre époque...merci de ce partage.


Bonne et douce nuit,


Bises

LADY MARIANNE 30/12/2011 10:46


un beau poème !! on est peu de chose c'est la réalité -
bon vendredi - bises !

bouchra 30/12/2011 08:11


salut ma chère amie je te souhaite une bonne année pleine de bonheur et de réussite inchaallah gros bisous

Armide+Pistol 30/12/2011 01:35


Gardons le sens de nos limites. Restons humbles


'Qui veut faire l'ange, fait la bete'