Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Île des Poètes

Poèmes de Printemps: Matinée de Printemps de Jean Lahor — L’Illusion

2 Avril 2010, 23:53pm

Publié par Fathia Nasr

Le-printemps-de-Franz-von-Stuck.jpg

Jean Lahor — L’Illusion

Matinée de Printemps

 

Je marchais ébloui par le matin vermeil ;

Le fourmillement d’or de la mer au soleil

Aveuglait mes regards ; et je me sentais l’âme

Près d’elle s’alanguir à ses soupirs de femme.

Les flots étincelaient parfois comme des yeux.

Des troupes d’oiseaux blancs jetaient des cris joyeux,

Tournaient, et plongeaient fous, venant tremper leurs plumes

Aux vagues qui riaient de longs rires d’écumes ;

Et tout chantait, vibrait sous le vent matinal.

C’était un paysage immense, sans égal :

Sur cette mer d’azur, près de ses bords, une île,

De brume enveloppée encor, dormait tranquille,

Telle une fleur sur un grand vase de lapis ;

Et très haut dans les airs, en leur blancheur de lis,

Par delà les cités et les vagues campagnes,

Géantes, se dressaient des chaînes de montagnes.

Leurs neiges, en un ciel doux comme le satin,

Mêlaient leurs candeurs vierges à celle du matin.

Et des pêchers piquaient ce ciel de leurs fleurs roses.

J’allais ainsi, charmé par la beauté des choses,

Quand auprès de la ville, au détour d’un chemin,

Un pauvre enfant aveugle, et qui tendait la main,

M’apparut, oh ! si maigre, et pâle, et si sordide,

Et morne, avec ses yeux dont l’orbite était vide.

Quelques loques couvraient son coeur à demi nu ;

La mère était malade, et le père inconnu.

Jamais nulle caresse adoucissait sa peine ;

Le soleil baisait seul cette laideur humaine ;

Nul mot tendre au matin, alors qu’il s’en allait ;

Les passants étaient durs : il était sale et laid.

Et je songeais, voyant sa misère profonde,

À ce vautour du mal toujours aux flancs du monde,

À ce fond ignoré de muettes douleurs

Qu’auprès de nous jamais ne trahissent des pleurs,

Puis au hasard créant la naissance des êtres,

À ces enfants punis du péché des ancêtres,

Aux horreurs de la vie, à ses iniquités,

À tant de châtiments qui sont immérités ;

Et près de cet enfant dont les yeux étaient vides,

Je ne voulus plus voir l’éclat des flots splendides,

Ni sur la terre en fleur l’éclat du grand ciel bleu,

Tremblant qu’il n’y manquât la justice de Dieu.

 

 

Cartes virtuelles gratuites:
SAISON: PRINTEMPS

Crocus, printemps3,m

Commenter cet article

Sourour 04/04/2010 23:40



 






































merci ma belle trs belle journee
mes demarches en aide etaient super on a recu des menus complets pour les enfants
et des viennoiseries des collations des fruits et ils etaient ous joyeux 
ils ont fait une piece theatrale pour les filles 
lecture de coran pour les garcons 
jeux filles et garcons cahcun s occupait de son groupe
les enfants ont joue au foot et a un jeu correspondant a leur age
autant pour els filles 
tout le monde s est defoule discussion echange d idees entre les membres de l association
projets pouvant interesser les enfants 
sur place vente de legumes frais de ballons 
des glaces etc....
bisous a ta maman et a ton fils  bonne soiree et je te remercie pour tout ma grande a bientot
















































Jany 04/04/2010 17:24







Fathia Nasr 04/04/2010 21:54







sylvie 04/04/2010 13:39



MON AMIE BON W YEND DE PAQUES
SE_____$$$$$$$$____________$$$$$$$$
____$$$______$$________$$______$$$
___$$$$ ____ ____$$____$$________$$$$
____$$$______$$__$ $__$$______$$$
______$$$$$$$$_$$ $$__$$$$$$$$
______________$$$$____$$$$
_________$$$$$$$$______$$$$$$$$
_____$$$ $$$$$___________$$$$$$$$
___$$$$$$_§_____________§_$$$$$$ *
_________§__________-:|:-___§
.________§_________________§ *
________§.__-:|:-.____________.§
________§.__________________§ *
________§___________________§
_______.§____________________§ *
_______$______________-:|:-_____§
______$___-:|:-__________________§ *
_____§__________________________§
____$______§§§$$$§§§$§§§§§§§? ?$§__.§ *
___$____§§§__________$_________§$§_§
__§__§$§____________$L$_________ §§§_§ *
__§§§_____________$$$$$$$__________§§§
_§$§_______________$$$$$_______ _____§$§ *
_§$________________$$$$$_____________§§
__$$§_______________$$$___________ _§$$ *
____$$$$§______________________$$$$
________§§$$$$$$§§§§$$$$$$$$$§$ *
GROS BISOUS



Fathia Nasr 04/04/2010 21:55







reinette 04/04/2010 07:23



c'est un bien joli printemps heureuse de sa venue.


bisous et joyeueses pâques



Armide+Pistol 03/04/2010 23:28



Le contraste est frappant dans la succession des visions. Tout ceci à la fois fait partie de la vie.



sylvie 03/04/2010 22:10



rebonsoir j'ai été voir tes  livres


félicitation lollllllllllllllllllllllllllllll


bravo


gros bisoussss


 



Fathia Nasr 04/04/2010 21:35



Bonsoir Sylvie, je n'ai publié qu'un seul recueil de poésie, les autres seront publiés les mois prochains, bonne soirée et merci pour ta visite.






sylvie 03/04/2010 16:30



bonjour ma douce amie merci pour tes jolies cartes


sur le printemps de paques


je t'offre mon amitié






Fathia Nasr 03/04/2010 22:09



Joyeuses fêtes de Pâques mon amie et merci pour ta visite, bises.



Sourour 03/04/2010 14:29



bonjour mon amie moins presente trop de beufgs de choses de travers qui me laissent un peu reflechir ou continuer ou arreter relax car trop d embrouilles et ces derneirs jours occupee
mais qund je viens je stresse alors je reflechis ou continuer ou arreter bisous mes amies me tienent a coeur 



caramba 03/04/2010 14:11






Joyeuse paques à toutes et tous.


Attention ;n'abusez pas du chocolat.


oui c'est un belge qui vous dit ça.


je suis absent dimanche et lundi.


Amitiés ,bisous et $$$



mamalilou 03/04/2010 13:13



délicieux bisous printaniers,


et un grand merci pour ce partage en poésie,


la poésie c'et toute la vie...


que ta journée soit belle



LADY MARIANNE 03/04/2010 13:01



bonjour ma chère Samia


j'espère que tu vas bien - encore un poème magnifique et le tableau superbe-
toujours de trés beaux articles biens imagés avec art !!
bravo
gros bisous
je pense bien à toi
lady Marianne



clementine 03/04/2010 10:54



bonjour Samia,


Je te remercie de tes coms et de ces poèmes au sujet du printemps. Tous évoquent la beauté de la nature en comparaison de  la tristesse des horreurs  commises par des humains. Et,
toujours cet espoir que les humains regarderont la beauté de la nature pour s'y confondre en une beauté intérieure.  


Au sujet de mes livres, Je t'ai fait un petit montage.. lol. 


 


http://clem28.vip-blog.com/


 


http://www.editionlaplumenoire.123.fr/


Sombres miroirs, de Clémentine Séverin


Clémentine Séverin, assistante sociale, s’est inspirée de son expérience professionnelle et personnelle pour écrire le recueil de nouvelles « sombres miroirs ». Elle a déjà publié aux Editions
Atelier de Presse, en 2007, « Sans visage et sans nom ». Un roman épistolaire fondé sur des psychothérapies psychanalytiques qu’elle avait entreprises quand elle était étudiante en service
social. 


En janvier 2009, un roman fondé sur des faits réels, « la convocation », est paru aux Editions l’Harmattan. 


L’auteur écrit pour essayer de comprendre les événements vécus soit par les jeunes qu’elle rencontre dans l’exercice de sa profession, soit vécus par elle-même. Ces événements, pour la plupart,
reposent sur des paradoxes et sont incompréhensibles. 


Pour commander


 


 


 


 


 


  CONVOCATION (LA)


Récit


Clémentine Severin


LITTÉRATURE ROMANS, NOUVELLES TÉMOIGNAGES EUROPE France 


 ISBN : 978-2-296-07350-0 • 246 pages • 22,5 € • janvier 2009


 


 


l'harmattan


 


Il s'agit du procès avec l'inspection académique, avant pendant et après. 


Ecrit sous forme de journal, ce récit est l'analyse du journal écrit pendant cette période sombre. très sombre. C'est en écrivant le récit que j'ai compris le complot dont j'ai été victime. Un
paradoxe. Des collègues assistantes sociales qui ont commis le pire. Un acte gratuit.. Un acte incompréhensible quand il s'agit de professionnels de la santé. Un acte incompréhensible quand on ne
peut pas penser comme "ces gens-là". Un acte malveillant. Des gens malveillants, le contraire de l'auteur qui ne peut pas penser comme eux. Vraiment pas du tout. 


 


pour sans visage et sans nom, 


Une autre version "le fauteuil vide, va paraître chez le petitéditeur dans quelques mois. J'ai accepté leur contrat. 


C'est mon histoire avec les anciens psys.. en pychothérapie analytique. 


de la malveillance à l'état pur... insoupçonnable.. 


tu vois, il faut dans nos professions de la santé faire une analyse, mais ce que l'on ne te dit pas, c'est que tu n'en as pas besoin.. ce que l'on ne te dit pas, c'est que tu as un avenir
prometteur.. non.. personne ne te le dit.. tout le monde s'acharne à te faire croire le contraire.. tout le monde t'oppose à ta famille qui va te suivre, malgré elle dans cette tragédie, puisque
ma mère en est morte. 


 


 


J'ai des exemplaires de la première version.  Tu peux aussi la trouver sur priceminster.. tu composes Clémentine Severin par google et le lien s'affiche.. 


 


 


 


Je te fais bisous 


clem



Fathia Nasr 03/04/2010 12:15



Merci ma chère amie Clementine pour ce petit montage dont j'avais besoin pour suivre le lien de tes livres et en procurer, bon samedi, bises