Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Île des Poètes

Poème: L’arbre d’immortalité par Fathia Nasr

18 Décembre 2009, 23:44pm

Publié par Fathia Nasr

livre, fee, arbreL’arbre d’immortalité 

 

L’homme cessera t-il d’offenser un jour le ciel ?

Il ne cessera jamais de s’assujettir au matériel,

Aux vicissitudes de l’obscure cité terrestre,

Où les cœurs sont ennemis les uns des autres,

 

L’homme est maudit par tant de péchés,

Ne cherchant pas la vérité du monde caché,

Il ne voit rien avec son cœur sombre,

Ni avec son esprit enchaîné de ténèbres,

 

L’homme ne cherche pas la grâce divine,

Il préfère son bien-être et souille ses veines,

En désordonnant le rythme de la terre et la nature

Et en marchant sur l’espoir des âmes pures,

 

Il commet des crimes, il institue des tyrannies

Au nom d’un monde moderne grouillé d’ennemis

Recherchant le pouvoir à son âme infâme,

Sans contempler les signes de la réalité divine,

 

L’homme oublie sa mission sacrée sur la terre,

L’homme est le vicaire de Dieu pour l’univers

Qui doit protéger sans cesse le paradis terrestre,

Hélas, il fait le contraire en étant le pire des êtres,

 

Que serait-il alors le mortel après sa mort,

Quand son âme sera saisie de son corps,

Sera-t-il amené dans le monde de vérité,

Parmi les lumières de l’arbre d’immortalité ?


Extrait du poème de l'’arbre d’immortalité 

©Fathia. Nasr

 

N'oubliez pas de signer cette Pétition pour protéger l'environnement

 

Commenter cet article

roux 24/01/2010 12:38


j'aime bien votre musique et votre antilope;bon week-end


chemlal 08/01/2010 11:43


je  profite  aussi pour t'embrasser et pour avoir des nouvelles de toi et  du pére noel pas comme les autres


chemlal 08/01/2010 11:40


salam alaikoum wa bismi allahi arahmani arrahimi,bonjour fathia,dans le SAINT CORAN DIEU CITE RIDJAL ASSALIHINE,il citait les protecteurs de notre univers,tu vois a quel point cette mission est
noble,l'homme detruira  par lui méme son univers,et on le voit tous les jours,en naviguant dans ton blog,j'oubli un peu ces images tristes transmises chaque jour dans nos antennes,une alerte
rouge partout,prions pour que l'etre revient a son origine,


poeteenrage 28/12/2009 10:55


Un beau poème. très bien écrit. J'apprécie bien que je sois athée et anticlérical.


clementine 20/12/2009 00:35


ce sont les pervers qui oublient le sacré dans les autres et qui le tuent sans scrupules.
ton poème est très beau.
clem 


Dominique BAUMONT 19/12/2009 08:15


Félicitations Fathia ! Tu écris très bien. Ton poème est magnifique et le dessin parfaitement adapté. Bon WE à toi. Je t'embrasse. Dominique


mamalilou 19/12/2009 00:26


et alors si tu imagines que le jugement dernier ne dépende pas de la disparition de ce corps de chair...alors là...pfiou...
imagine ceux pour qui la réincarnation oblige à porter le poids éternel de ses péchés de vies en vies... espérant se racheter à chaque fois
mieux vaut être bons là tout de suite, quoiqu'il en soit, au moins on ne risque pas de se tromper!!! :))
j'aime beaucoup tes mots
doux bisous de la nuit


armide+pistol 19/12/2009 00:21


L'homme se laisse trop souvent séduire par les paillettes de Satan.