Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Île des Poètes

L'herbe cache et la pluie efface - Les misérables de Victor Hugo

21 Février 2011, 21:50pm

Publié par Fathia Nasr

Cimetiere-du-Pere-Lachaise---detail-d-une-tombe.jpg

 

Jean Valjean (1769-1833) est l'un des principaux personnages du roman Les Misérables de Victor Hugo.  Celui qui ne connait pas Jean Valjean, il n’a jamais lu le grand géant de littérature Victor Hugo. Jean Valjean est le personnage central qui lie différentes histoires du cycle des Misérables. Son profil psychologique évolue au fil du temps, des rencontres qu'il fait, constituant la preuve de la bonté universelle et de la capacité à s'améliorer que possède chaque être humain…
Le dernier chapitre du livre nous raconte, qu'au Cimetière du Père-Lachaise, il y a un tombeau sans nom et loin de tous les autres. Seulement, quelqu'un a écrit quatre lignes sur la pierre et pour les lire, mon ami Mohamed Amine SEBBANE m’a proposé de vous faire partager ce cinquième partie, livre IX, chap. 6 du roman « Les Misérables » et surtout n'hésitez pas de voir son blog, et laissez les traces de vos visites.

 

Je vous donne Un aperçu Afin de présenter le blog de mon ami Mohamed Amine SEBBANE

 

  • : Psycho-philosophie à des fins de liberté d’expression !
  • Psycho-philosophie à des fins de liberté d’expression !
  • : Objectif : Déclencher les discutions. Pour moi s’exprimer c’est être sincère, franc et provoquant… purement pour des bouts académiques et intellectuels !

  • Et pour s'y rendre, cliquez-ici

 

L'herbe cache et la pluie efface

 

Il y a, au cimetière du Père-Lachaise, aux environs de la fosse commune, loin du quartier élégant de cette ville des sépulcres, loin de tous ces tombeaux de fantaisie qui étalent en présence de l'éternité les hideuses modes de la mort, dans un angle désert, le long d'un vieux mur, sous un grand if auquel grimpent les liserons, parmi les chiendents et les mousses, une pierre. Cette pierre n'est pas plus exempte que les autres des lèpres du temps, de la moisissure, du lichen, et des fientes d'oiseaux. L'eau la verdit, l'air la noircit. Elle n'est voisine d'aucun sentier, et l'on n'aime pas aller de ce côté-là, parce que l'herbe est haute et qu'on a tout de suite les pieds mouillés. Quand il y a un peu de soleil, les lézards y viennent. Il y a, tout autour, un frémissement de folles avoines. Au printemps, les fauvettes chantent dans l'arbre.

Cette pierre est toute nue. On n'a songé en la taillant qu'au nécessaire de la tombe, et l'on n'a pris d'autre soin que de faire cette pierre assez longue et assez étroite pour couvrir un homme.

On n'y lit aucun nom.

Seulement, voilà de cela bien des années déjà, une main y a écrit au crayon ces quatre vers qui sont devenus peu à peu illisibles sous la pluie et la poussière et qui probablement sont aujourd'hui effacés :

 

Il dort. Quoique le sort fût pour lui bien étrange,

Il vivait. Il mourut quand il n'eut plus son ange ;

La chose simplement d'elle-même arriva,

Comme la nuit se fait lorsque le jour s'en va.

 

Les Misérables (1862)

Victor Hugo

 

Commenter cet article

Mohamed Amine SEBBANE 22/05/2011 09:31



Des mots à une âme égarée, retrouvera son chemin.
Ne sache la valeur de ces mots que celui qui les a écrits hormis redits.


Bonne journée à vous.



Stéphane 12/03/2011 21:29



Les Misérables une belle oeuvre......... Bonne nuit et j'espère que tout va bien pour toi. A bientôt.



Mohamed Amine SEBBANE 05/03/2011 14:55







vkarole 02/03/2011 15:11



Victor Hugo avait le respect de la vie et des animaux , c'était un gran homme :L'animal a cet avantage sur
l'homme qu'il ne peut être sot. "
Faits et croyances !!!


    Oui, l'homme est responsable et rendra compte un jour.
Sur cette terre où l'ombre et l'aurore ont leur tour,
Tremble de tout abus de pouvoir sur la bête.
Te figures-tu donc être un tel but final,
Que tu puisses sans peur devenir infernal,
Vorace, sensuel, voluptueux, féroce,
Echiner le baudet, exténuer la rosse,
En lui crevant les yeux engraisser l'ortolan,
Et massacrer les bois trois ou quatre fois l'an?
Ce gai chasseur, armant son fusil ou son piège,
Confine à l'assassin et touche au sacrilège,
Penser, voilà ton but ; vivre, voilà ton droit,
Tuer pour jouir, non. Crois-tu donc que ce soit
Pour donner meilleur goût à la caille rôtie
Que le soleil ajoute une aigrette à l'ortie,
Peint la mûre ou rougit la graine du sorbier ?

Dieu qui fait les oiseaux ne fait pas le gibier.

Victor Hugo                Amitiés VK  



Fathia Nasr 03/03/2011 01:23



Merci mon amie pour ce poème, je le publierai en mettant le lien de ton blog, bonne nuit et à très bientôt.



Sourour la Marocaine 28/02/2011 18:29







cricket1513 28/02/2011 18:08



coucou Fathia


J'attends de passer par la ville pour envoyer ce que je dois t'envoyer..


clémentine est en vacances.


Tous les jours on va faire un peu de vélo et sa soeur balade avec la poussette et le bébé.


Mais beaucoup de vent !


bises


;)


amicales


christelle



Fathia Nasr 28/02/2011 18:18



Coucou mon amie Christelle, ton amitié me suffit, je ne veux pas que tu te déranges pour m'envoyer quelque chose, et si je dis ça, je suis très sincère, bonne semaine, bises.



Sourour la Marocaine * * 26/02/2011 13:49






 


choukrane samia et bonne fin de semaine


amitiés à ta maman et salut à ton fils


bises sourour



AliciaRispa 24/02/2011 14:06



bonjour mon amie,


je viens te souhaiter une très belle journée en ce jeudi !


je t'embrasse bien fort.


Alicia.






Sourour la Marocaine 24/02/2011 12:16



merci ma douce pour ton soutien
qu'Allah nous guide et que la paix revient autant que le calme bises


pour la soupe gorgée de vitamines et si bonne alors que plusierus ne l'aiment pas








La colombe de Picasso


Messagère du ciel,


Puissent toutes les êtres de la terre


Prendre le temps, de trouver en eux


La paix intérieure


Afin de faire rayonner


La paix et la joie de l’extérieur


L’amour et la compréhension,


Car aimer c’est comprendre….



morgane 24/02/2011 10:54



Bonjour Fathia j'ai visité le cimetière du "Père Lachaise" n'y ai vu la tombe de ce grand poète. Mais tes mots et ceux de ton ami sont superbes.
Merci pour ce patage. Bonne journée mon amie du soleil! je t'embrasse avec amitié!



Fathia Nasr 26/02/2011 00:48



Merci ma chère amie Morgane pour ta visite, je crois que mon écrivain préféré Victor Hugo est aussi un super humaniste qui a défendu toutes les bonnes causes de l’humanité, et
mon ami Mohamed a fait un bon choix de nous faire rappeler son roman " Les misérables", bonne soirée, bises.



mamalilou 23/02/2011 23:36



Victor, quel bonheur, et belle démarche que celle de ton ami, je file voir sur son blog


merci


bisous



Fathia Nasr 26/02/2011 00:58



Merci ma chère Mamalilou de ta belle démarche de voir le blog de mon ami, et merci pour ta fidélité à notre amitié, bonne nuit, gros bisous.



Mohamed Amine SEBBANE 23/02/2011 20:58



Notre amitié, c’est plutôt mon plaisir à moi.


Et je n’ai aucun doute que la notre va durer automatiquement pour toujours…


Peut-être vous le savez, ou peut être non, mais on vous a décrite comme « amie fidèle »…


J’avais pour un moment perdu espoir de le dire, l’écrire, le lire ou l’entendre… ou même y penser… mais tout est possible, et ce n’est plus un mythe quand relie dans les livres d’avant
1800 !



Sourour la Marocaine 23/02/2011 18:28



bonsoir mon amie une mauvaise connection ecore les pages s'ouvrent drôelement et si tu vois même ma bannière est partieamitiés et bises à maman












Evy 23/02/2011 17:44



kikou  


Un petit passage après une belle journée sous le soleil en provence je vais me remettre au travail a faire un poème pour mon dessin a ce soir bisous evy






covix 22/02/2011 19:05



Bonsoir Fathia,


Un grand homme, merci de ce partage...


Bonne soirée


Bises



LADY MARIANNE 22/02/2011 16:05



bonsoir Fathia
un trés bel article - je vais aller voir le blog
je t'ai posté un colis il y a quelques jours seulement -
gros bisous   Lady Marianne



Fathia Nasr 22/02/2011 16:42



Bonjour mon amie, c'est très gentil de ta part de me poster un colis, mais tu n'étais pas obligée, ton amitié et ta fidélité est très précieuse pour moi et tu ne sais pas à quel point, j'étais
heureuse que tu gardes un très bon souvenir de notre amitié car elle est vraie et sincére, bonne journée, gros bisous.



Sourour la Marocaine 22/02/2011 15:59



salam samia merci pour le apssage ce jour il fait si beau


donc demain tu fais la rfissa Insha Allah alors fais les photos étape par étape et envies les moi je les mettrais sur mon blog avec plaisir


bises à maman


 



Fathia Nasr 23/02/2011 15:30



Bonsoir ma chère amie Sourour,  j'ai vu ton message très tard à propos de Rfissa, et même si je l'ai vu avant, je devais récupérer mon appareil de photo chez mon neveu pour faire des photos
de cette recette marocaine, quand il vient à la maison, il l'empreinte pour longtemps, et pour la  récupérer, je dois moi-même aller chez lui pour en profiter, mais ça sera pour la prochaine
fois, bonne journée et merci pour tout.



Dominique BAUMONT 22/02/2011 08:51



Merci pour ce partage Fathia. Bisous et bonne journée. Dominique



moqueplet 22/02/2011 08:42



je viens de chez "Cricket"...très jolies tes poupées....passe une agréable journée



Fathia Nasr 22/02/2011 12:56



Bonjour Moqueplet, c'est un grand plaisir de voir sur ma page une amie de Cricket, merci pour ta visite et surtout n'héste pas d'y revenir, tu seras toujours la bienvenue, bises.



Mohamed Amine SEBBANE 22/02/2011 00:12



Désolé encore une fois, Voilà :


Merci infiniment !



Mohamed Amine SEBBANE 22/02/2011 00:11



Désolé, j’étais tellement excité (gâté même) de voir c’est quatre petits vers qui ne manquent jamais, jamais de bouleverser n’importe qui, à voyager à travers les entrailles de
l’épopée géante de Victor Hugo… que j’ai oublier de Remercier !


La publicité pour mon blog, je croie bien qu’elle a dépassé même la taille de l’article !


Et ceci est une gentillesse qui me comble, à tel point même que j’ai peur de ne pas voir pour l’instant comment la rendre…



Mohamed Amine SEBBANE 22/02/2011 00:02



Eh oui, c’est bel et bien Victor-Marie Hugo qui fait ça, de quoi comprendre pourquoi un million de personnes ont poursuivie ces obsèques ! (en 1885 il n’y avait pas de télé,
alors…)


Rendons hommage à vous aussi messieurs :


Monsieur le scientifique Jules Gabriel Verne.


Monsieur le philosophe François-Marie Arouet « Voltaire ».


Monsieur le sarcastique Jean-Baptiste Poquelin « Molière »


Et n’oublions surtout pas celui qui changer la définition du verbe « Écrire » dans le dictionnaire : Émile François Zola


Et pour l’auteur du blog je dis :






Evy 21/02/2011 23:33



Bonsoir  fathia


Me voilà en retard pour te souhaiter une bonne soirée je viens de finir un poème mais je ne vous oublie pas douce nuit a toi bisous féerique Evy






Armide+Pistol 21/02/2011 23:05



Des mots qui nous retourneent le coeur à l'envers.



Fathia Nasr 21/02/2011 23:14



Des mots qui nous retournent surtout à la paix de l'âme quand la mort s'approche et la conscience est en paix, bonne nuit et merci pour ta visite mon amie Armide, bises.