Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Île des Poètes

Biographie et Œuvres de Michelangelo Merisi dit Caravage

6 Mai 2011, 14:04pm

Publié par Fathia Nasr

Caravaggio - Bacchus

Cliquer sur l'image pour voir les Œuvres de Michelangelo Merisi dit Caravage

 

 

Michelangelo Merisi da Caravaggio, dit Le Caravage, est un peintre italien né le 29 septembre 1571 à Milan et mort le 18 juillet 1610 à Porto Ercole.

La Caravage tire son nom d'artiste de la petite ville lombarde Caravaggio, province de Bergame, où il grandit.

En 1584, il entre comme apprenti à l'atelier du peintre Simone Peterzano à Milan alors qu'il n'a que treize ans.

Bref retour en 1589 à Caraviggio puis il part pour Rome en 1592 où il entre dans l'atelier Alla Consolatione de Lorenzo Carli dit Lorenzo Siciliano.

Après avoir connut quelques années difficiles, vivant dans le dénuement le plus total, il travaille, dès juin 1593, chez Giuseppe Cesari dit le Cavalier d'Arpin, où il produit ses premières œuvres comme le Garçon avec un panier de fruits ou le Jeune Bacchus malade.

Vers 1597, le Cardinal Del Monte découvre les œuvres du Caravage comme La diseuse de bonne aventure ou les Musiciens et décide de le prendre sous sa protection et l'héberge dans son palais. Le Caravage peint alors ses premiers grands tableaux religieux.

Dès 1607 commence son long périple forcé à travers l'Italie, contraint de quitter Rome car condamné à mort après avoir tué Tomasi.

Il se rend à Malte l'été 1607 dans l'espoir d'obtenir la protection du puissant Ordre des Chevaliers de Malte. Il est présenté au grand maître, Alof de Wignacourt, dont il peint deux fois le portrait. En 1608, il est fait Chevalier de grâce de l'Ordre de Malte mais son passé le rattrape et il est radié de l'ordre et envoyé en prison d'où il arrive à s'évader grâce à l'aide d'amis haut placés.

En 1610, apprenant que le pape est disposé à lui accorder sa grâce, Le Caravage embarque sur un bateau en direction de Rome. Il fait une escale à Porto-Ercole où il est arrêté par erreur et envoyé en prison où il tombe malade. Relâché au bout de jours et ne trouvant pas son bateau, il finit par décéder quelques jours plus tard, le 18 juillet 1610. Il ne sut jamais que le Pape Paul V l'avait finalement gracié.

 

Commenter cet article

Sourour la Marocaine * * 13/05/2011 12:51













Laurent 09/05/2011 21:22



Je te souhaite un excellent début de semaine !



Sourour la Marocaine * * 07/05/2011 21:26



bonjour amieavec un rien plein d'amour on fait tant de bonens chsoes mais respectueuses


merci pour ta gentillesse mon dernier le Benjamin en classe terminale cette année et son projet Ingénieur en Télécommunciations c'est lui qui m'a tiré d'affaires en faisant comme suit je te
remercie pour ta gentillesse


 


 mon fils a je ne sais quoi fait allumer fermer allumer fermer et tout un tas de logiciel ensuite il a téléphoné à Maroc Télécom qui s'occupe d'Internet et il y a passé un bon moment dessus
et a remis els pendules à l'heure tant ce que cela tient hamdoulilla on vera la suite des choses mais il m'a offert une belle chance de me connecter super Ingénieur en Télécom  Insha
Allah  quand même bises


copier coller pour pouvoir vous répondre mes excuses cela continue à se déconnecter j'espère terminer de modérer et poster si possible bonne fin de semaine


merci pour ton gentil coup de fil amicalement



covix 06/05/2011 23:12



Bonsoir Fathia,


merci pour cette leon d'art, magnifique.


Bonne fin de soirée


Bises



Armide+Pistol 06/05/2011 19:24



Je déplore la dénument qu'ont du subir de nombreux artistes de leur vivant. On réalise trop souvent leur talent trop tard. Il semble qu'on attende que la mort consacre leur oeuvre pour leur
donner quelque crédit.



Fathia Nasr 07/05/2011 15:19



Bonjour ma chère amie Armide, la plus part d'artistes deviennent célèbres après leur mort, bon weekend et merci pour ta visite, bises.



Dominique BAUMONT 06/05/2011 17:44



Toujours aussi splendide caravage Fathia. Merci pour ce beau partage. Dominique



Dan 06/05/2011 16:37



étonnante fin de ce peintre dont je ne connaissait pas l'histoire mais bien mieux ses oeuvres Bises Dan



Souhila 06/05/2011 16:35



coucou je passe te dire bonjour en te souhaitant une bien belle journée ensoleillée


bon vendredi bisous **



Mohamed Amine SEBBANE 06/05/2011 16:09



Je suis sûr qu’il est mort tout en sachant bien dans son cœur qu’il a été gracié… peut-être, il n’avait pas besoin de le savoir…


Ça me rappel le paradoxe de « L’homme bicentenaire ».


Merci, cela fait longtemps que j’avais envie d’écrire sur L’homme bicentenaire quelque chose, mais j’ai oublié, et en lisant cela, ma mémoire se retrouve rafraichie.


… 


!!!!


???


Voilà un autre article sur la mémoire sur lequel je voulais écrire et dont je me souviens maintenant… merci doublement !