Île des Poètes

Poésie persane : Saadi, le Gulistan ou jardin de roses

1 Octobre 2009, 01:35am

Publié par Samia Nasr

Illustration du Jardin des roses

 

Saadi est poète et soufi, il commence à rédiger le gulistan, joyau de la mystique soufi médiévale, somme philosophique écrite en vers et en prose poétique en 1278. Saadi fut révéré comme un prédicateur de l’ordre mystique de la rose  Parmi toutes les allégories de ce recueil, destinées à dévoiler la nature profonde des êtres et des choses, et ainsi amener à un éveil spirituel et percevoir la réalité de l’existence. Une excellente illustration des enseignements portés par les métaphores de jardins et de roses se trouve dans ce passage :

 

    «  Un Soufi était plongé dans une profonde méditation sur l’être divin ; au sortir de sa rêverie ses compagnons lui demandèrent quels dons miraculeux il avait rapportés du jardin de la contemplation où il s’était transporté : j’avais l’intention de cueillir pour vous des roses plein ma robe, mais quand je me suis trouvé devant le rosier, le parfum des fleurs m’a enivré à tel point que je n’ai pu faire un geste. »

Commenter cet article

lalla Fatima 01/10/2009





Doucepoésie 01/10/2009


Bonjour mon amie Samia , merci de tous tes passages et coms comme de tes jolies cartes que tu déposes sur mon blog, oui moi aussi je suis trés heureuse de notre amitié.quel jli tabeau que ce poète
a fait , je ne connaissais pas, mais je suis hereuse de le découvrir au travers de ton merveilleux blog rempli de tant de jolie richesse.
Passe une délicieuse journée ,bises amicales Mimi.


01/10/2009


On a besoin de ces hommes qui portent en eux la sagesse et restent un exemple en donnant souvent des clés pour ouvrir les portes du savoir...J'ai un livre que je vais mettre dans un article,
qui du même ordre d'idée....Belle journée ma chère Samia. Bises de ton amie Harmonia.


Sourour 01/10/2009


sabahnour samia je te souhaite une bonne journee
amities souroru
je viens toujours prende une carte qui puisse
aller avec mon quotidien bisous


clementine 01/10/2009


bonjour
un bel hommage qui donne envie d'en connaître plus.
bisous
clem 


Didier 01/10/2009


Merci Samia tu est ma grande amie
quel beau poème
gros bisous
Didier


Sourour 01/10/2009


en effet tres beu a voir
bises bonne soiree











LADY MARIANNE 01/10/2009


bonsoir SAMIA
une belle fin à ce poème persan !!!
bien vrai - bien dit - plein  de bon sens
bisous  Lady Marianne


cookies34 02/10/2009


waouh quel beau poeme, je me suis sentie transportée par les mots... eh ben dis donc ça faisait un moment que je n'étais pas venu te voir, à cause des problemes de santé de ma belle soeur et moi
meme qui suis tombée en depression, c'est tres tres dur de voir une personne que l'on aime souffrir, etre impuissant et surtout de la savoir condamnée, ce satané Cancer, c'est l'horreur, pour moi
il n'y a pas d'autres mots pour le définir... J'espere juste qu'un jour ils trouveront un remède... voilà sinon j'espere que de ton coté tu vas bien, je te remercie d'etre passée me voir ainsi que
de ton magnifique cadeau, et surtout merci pour ton amitié je t'embrasse fort, joana.


Doucepoésie 02/10/2009


Ma trés chère amie Samia , j'ai passé ton bonjour à Jelloul il te le revoie avec pleins de bisous amicales.Lui aussi est heureux que tu fasses partie de notre amitié,et ensemble on te remercie de
tout tes coms et jolies cartes sur mon blog et on te souhaite plein de bonheur ,de joie et la santé ainsi que la réussite dans tout ce que tu entreprends.Et bien le bonjour à Yann.
Passes une excellente journée , bises amicales de tes deux amis Jelloul et Mimi.


F. Claire 02/10/2009


Je suis venue m'offir les quelques minutes de calme, de douceur et de poésie dont j'avais besoin et que je suis toujours sûre de trouver ici.
Merci
Claire


Sourour 02/10/2009


bonjour et bon week end amities sourour


Nat 03/10/2009


coucou samia, un peu surchargée de travail en ce moment, je passe faire un petit bonjour
j'aime venir me ressourcer ici, tu nous fait découvrir chaque fois de merveilleux poètes
excellent week end ma belle
bisous


Gaby Ferréol 03/10/2009


Merci infiniment pour ce billet.

Saadi est un immense poète, le Prince des poètes persans.

Son Gulistan est composé de contes moraux, sociaux et de maximes dont certains sont encore utilisés par de nombreuses confréries dans l'enseignement du Soufisme. 
Ce livre souvent considéré comme étant, en grande partie un traité des moeurs des rois, est en prose entremêlé de vers. Son autre recueil le "Bostan", lui aussi de facture lyrique et
didactique, est un poème moral en vers.

Moseheddin Saadi est né à Shiraz en Perse en 1193 de notre ère. En hommage au prince Persan Saad Ben Zenghi, le père de l'auteur lui donna le nom de Saadi. Le prince Saad appartenait à la dynastie
des Atabeks Salgaride.

Saadi après avoir fait ses études à Baghdad, il embrassa la vie spirituelle sous la direction d'un Sofi nommé Abdelkadir Guilani. Il fit le pélerinage à la mecque, dit-on plusieurs fois. A l'âge de
soixante ans il composa "Gulistan".
 
Pendant les dernières années de sa vie, Saadi se retira dans un ermitage qu'il avait fait bâtir près de Shiraz, il y resta jusqu'à la fin de sa carrière. Dans son ermitage il se consacra à la
contemplation et l'adoration de Dieu. Tous les grands personnages de de la région venaient lui rendre visite et lui offraient des dons sur lesquels il se contentait de prendre juste ce qu'il lui
était nécessaire laissant le reste aux pauvres et aux nécessiteux. Il mourut en 1291  son tombeau existe encore de nos jours à Shiraz.

Un recueil de Saadi fut imprimé à Calcutta en deux volumes en 1791. Gulistan fut importé en Europe où il fut traduit dans plusieurs langues, la plus ancienne traduction date de 1674 par Du Ryer,
Sieur de Malzair. 
   

Saadi disait : " Si la peste donnait des pensions, la peste trouverait encore des flatteurs et des serviteurs".


Sourour 03/10/2009



egalement a toi merci pour t gentillesse j espere que Yann va mieux
car il ne vient plus sur mon blog


Sourour 03/10/2009




tres beau partage recu bisous amities sourour


eva baila 03/10/2009


Le soufi a raison : il faut laisser les roses au jardin...
Bon week-end Samia. eva.


Sourour 05/10/2009


samia ravie de te olire j etais ocuppe du net depuis mon dernier article sur casa cela provient de modem ravie de decouvrir toujours autant de bonnes et belles choses sur ton blog amities sourour


Didier 16/10/2009


Un texte bien intéréssant et explicatif
beaucoup de poètes persans ont été des précurseurs
bonne journée Samia
gros bisous
Didier


Partager cette page Facebook Twitter Google+ Pinterest
Suivre ce blog