Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Île des Poètes

CHARLES BAUDELAIRE, « LE GOUFFRE », LES FLEURS DU MAL

18 Novembre 2016, 04:05am

Publié par Fathia NASR

Cauchemar multiforme et sans trêveOdilon Redon

Les Fleurs du Mal 1890 d’Odilon Redon

Sur le fond de mes nuits Dieu de son doigt savant

Dessine un cauchemar multiforme et sans trêve.

  « Le Gouffre », Les Fleurs du Mal

 

Pascal avait son gouffre, avec lui se mouvant.

– Hélas ! Tout est abîme, – action, désir, rêve,

Parole ! Et sur mon poil qui tout droit se relève

Maintes fois de la Peur je sens passer le vent.

En haut, en bas, partout, la profondeur, la grève,

Le silence, l'espace affreux et captivant...

Sur le fond de mes nuits Dieu de son doigt savant

Dessine un cauchemar multiforme et sans trêve.

J'ai peur du sommeil comme on a peur d'un grand trou,

Tout plein de vague horreur, menant on ne sait où ;

Je ne vois qu'infini par toutes les fenêtres,

Et mon esprit, toujours du vertige hanté,

Jalouse du néant l'insensibilité.

Ah ! Ne jamais sortir des Nombres et des Êtres !

 

Charles Baudelaire

Les Fleurs du mal

 

Commenter cet article

covix 18/11/2016 20:45

Bonsoir,
Tant que c'est un cauchemar, il n'y a pas de peine, le plus terrible c'est quand le gouffre s'installe en nous.
Bonne fin de soirée
Bises

LADY MARIANNE 18/11/2016 14:45

merci pour ce beau billet-
j'ai été malade, crise de calculs urinaires--- je vais un peu mieux mais encore mal-
gros bisous-

Jalila 07/05/2009 15:56

Merci beaucoup pour ton passage, je suis encore novice sur over blog, je ne maîtrise pas encore. Ravie d'être passer sur ton blog, je m'y attarderai très prochainement.A très bientôtJalila