Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Fahtia Nasr Art Scrapbooking et Littérature....

Court métrage : Vincent de Tim Burton

Vincent de Tim Burton

Vincent de Tim Burton

 

Voici Vincent Dupont, il vient d'avoir 7 ans.

Il est toujours poli, c'est un garçon charmant.

Vincent est affectueux, d'une grande gentillesse,

Mais il veut faire des films d'horreur comme Vincent Price.

Sa soeur, son chien, son chat, lui tiennent compagnie,

Mais il serait bien mieux avec les chauves-souris.

Là il ferait marcher ses inventions terribles,

Et promènerait seul son tourment indicible.

Quand sa tante vient le voir, Vincent est tout sourire,

Il veut pour son musée la plonger dans la cire.

Il fait des expériences sur son chien, Aimable,

Dans l'espoir de créer un monstre épouvantable,

Et de trouver, avec ce sinistre vaurien,

Des proies faciles dans le brouillard londonien.

Mais il ne pense pas qu'à des crimes lugubres,

Il aime peindre et lire, ce qui est très salubre.

Seulement ce qu'il lit n'est pas de tout repos

Vincent a pour auteurs favoris Edgar Poe.

Un soir, dans une horrible histoire d'élixir,

Il lut un paragraphe qui le fit pâlir,

La nouvelle qu'il lu le berça d'épouvante,

Sa très belle femme est enterrée vivante.

Il creusa pour s'assurer qu'elle était bien morte,

En détruisant ainsi des fleurs de toute sortes.

Sa mère l'envoya méditer dans sa chambre,

Il su que de ce monde il ne serait plus membre.

Et qu'il devrait passer le restant de ses jours,

Seul avec le portrait de son défunt amour.

Vincent se morfondait, souffrait mille tourments,

Lorsque sa mère ouvrit la porte brusquement.

Elle dit : "Si tu veux tu peux sortir jouer,

Il y a du soleil, il faut en profiter."

Vincent voulut parler, aucun son ne sortit,

Son long isolement l'avait fort affaiblit.

Il prit donc une plume et griffonna très vite ;

"Possédé par ce lieu, jamais je ne le quitte."

"Tu n'es pas possédé, tu n'es pas presque mort,

Ce n'est que dans ta tête, tous ces mauvais sorts,

Tu n'es pas Vincent Price, tu es Vincent Dupont,

Tu n'es pas un timbré, mais un petit garçon,

Tu viens d'avoir 7 ans, et même, tu es mon fils,

Alors tu vas sortir, et prendre de l'exercice."

Ayant lâché ces mots, la mère repartit,

Et pendant que Vincent restait abasourdi ?

La chambre vacilla et trembla de partout,

Il comprit qu'il était désormais vraiment fou.

Il vit son chien, Aimable, ressurgir en trombe,

Et entendit sa femme, l'appeler d'outre tombe ;

De son cercueil parvenait sa voix sépulcrale,

Et des fentes des murs sortaient ces mains spectrales.

Toutes les horreurs qu'en rêve il avait créées,

Transformèrent son rire en clameurs terrifiées.

Pour fuir cette folie il alla vers la porte,

Mais il tomba, sans vie, comme une feuille morte.

Ce fût d'une voix faible et lente qu'il cita,

La fin du "Corbeau" d'Edgar Poe comme constat ;

"Et mon âme de cette ombre à l'air incongru,

Clouée au sol ne s'élèvera, jamais plus...

 Tim Burton

Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article

covix 02/02/2018 14:13

Digne d'halloween.
bises

Evy 01/02/2018 21:20

Brrr merci pour ce partage bonne soirée

Luella 03/02/2010 02:32


ça fait froid dans le dos...tim burton, c'est un maître quand même. de l'art !


Fathia Nasr 03/02/2010 14:40


Merci Luella de ta visite, les films de Tims Burton c'est un peu Baudelaire, MERCI POUR TA VISITE, tu es bienvenue sur ma page, n'hésite pas d'y revenir, bises.


Pierre G 28/12/2008 17:49

j'ai vu le court-métrage qui va avec le texte, c'est assez glauque je trouve!*bonne soirée

clementine 26/12/2008 23:48

bonsoirMerci de ton com sur mon blog. Ne t'inquiète pas. Quand je suis en vacances, je n'aime pas tellement sortir de la maison. mais je suis quand même venue en Dordogne. D'ailleurs il ne fait pas très chaud.. C'est vrai aussi que j'aime rester à la maison, c'est en réaction à mon travail durant lequel je vois beaucoup de gens. Je te fais un gros bisous et merci de cet échangeClémentine

Samia Nasr 27/12/2008 20:11


Bonsoir Clémentine, c'est à moi de te remercier pour cet échange et je suis ravie de ton amitié, je te souhaite un bon dimanche, bonne nuit


YannBBlues 26/12/2008 17:36

Bonjour Samia...Tim Burton est un de mes réalisateurs favoris,il excelle dans les contes ou le genre fantastique et sa vision des choses me parle beaucoup...bonne journéeGros BisousYann

Samia Nasr 27/12/2008 20:32


Bonsoir Yann, si tu aimes Tim Burton, tu aimeras aussi Edgar Allan Poe, j'ai l'intention de publier ses textes, bonne nuit, bises


clementine 26/12/2008 15:57

et toi, tu nous écris petite poésie.. je suis certaine que tu en écris d'aussi belle que celle que je viens de lire.. je te fais bisous de Dordogneclem

Samia Nasr 27/12/2008 20:48


Bonsoir Clementine,
Merci pour ce commentaire qui me va droit au coeur et merci pour ta charmante visite, bises