Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Île des Poètes

Poème: À mon père

6 Mars 2011, 01:29am

Publié par Samia Nasr

À mon père

 

Ô Mon père, ma douleur et ma souffrance ;

À mon enfance et à ma rebelle adolescence,

Je voyais en toi un père étranger et autoritaire,

Pensant que je ne méritais pas un tel père,

Me Reprochant d'être  ta pitoyable fille

Et  rêvant d’avoir vécu dans une autre famille

 Dont le père dit à leurs enfants : je vous aime !

 Qui jouait avec eux et leur citait des poèmes,

 N’oubliant jamais de leur prendre dans ses bras ;

  J’ai espéré que tu avançais vers moi d’un pas

Pour me dire une fois que tu m’aimais vraiment

 En vain, j’ai cru que tu ne m'aimais pas réellement.

  

Tu nous habillais, manger, boire plus que coutume

Mais, je ne pouvais voir qu’une triste brume,

 Cachant ce fier lion de ses lionceaux et sa forêt

Un lion qui assurait la vie de ses enfants adorés,

Qui songeait à leur avenir, à leur sort humain

 Avec l’espoir de nous voir grands le lendemain.

Mais, j’ai grandi avec l’âme triste et mutinée

 En gardant ma grande peine obstinée,

Détestant ma vie en lutte avec ma souffrance,

 En lutte aussi avec moi-même et ma désespérance,

Alors que j’étais au seuil de mon printemps vert

Et puis un jour, je t’ai vu plus triste que l’hiver.

 

Accablé à cause de cette maladie incurable

Qui t'absorbait dans son ventre impitoyable:

Un démon que j’ai maudit de toute mon âme,

 Espérant qu’il se présentait tel un homme

Pour lui livrer sans peur le plus cruel combat

Sans reculer devant ses horreurs d’aucun pas,

C'était un démon perfide sans aucune prouesse,

Se cachant en mon père et de ma vengeresse.

 Mais dans les yeux  de mon père une lumière,

Je me suis approchée de lui triste mais fière

 Et j’ai dit : « mon père, j’ai besoin de toi »

 Et il m’a répondu avec une voix pleine de foi :

 

« Ma fille, je t’aime mais je dois partir chez Dieu »

 

 

© Fathia Nasr

 


Commenter cet article

Sourour la Marocaine 14/03/2011 12:32







Stéphane 08/03/2011 21:43



Un texte qui respire l'amour.......... Bonne nuit..........



Sourour le Marocaine 07/03/2011 15:47



http://sourourgif.over-blog.com/


 


je crois me tromepr mais y a un article de supprimé non samia


y avait un article avant celui de mon père 


où je rêve ou je perds les pédales


bises 






covix 07/03/2011 14:09



Bonjour Fathia,


Très émouvant, et plein d'amour.... merci de ce partage.


Bonne semaine


Bises



Fathia Nasr 07/03/2011 15:34



Merci Covix de ta visite, bonne semaine, bises.



Sourour la Marocaine * 07/03/2011 13:37



les larmes aux yeux en lisant ce poème qui m'a fait vibré le coeur


en effet els parents un trésor


ayant perdu maman très jeune à 3 ans à peu près ensuite papa après la naissance de mon premier j'étais bouleversée et j'ai senti le deuil et les douleurs de la perte des parents


http://sourourgif.over-blog.com/


j'essaie de continuer mon second blog en pause depuis kk temps cela dépend


qu'ils reposent en paix amine yarab fi jana





 



Fathia Nasr 07/03/2011 15:33



Merci ma chère amie Sourour de ta prière pour mon défunt père...mon père est mort en paix après une longue maladie incurable, la Sclérodermie, il était courageux et surtout il était bon avec tout
le monde, il laissait sa maison ouverte, tous les mendiants pouvaient y entrer, et ma mère leur préparait toujours à manger...quand il est mort, tous les mendiants étaient là, et je n'oublierai
jamais ce jour là car je me suis jetée dans les bras d'une mendiante qui venait toujours à la maison avec ses enfants et mon père l'aidait avec ce qu'il pouvait...et j'ai pleuré dans ses
bras...bonne semaine, gros bisous.



LADY MARIANNE 06/03/2011 21:15



bonsoir FATHIA
c'est pour cela qu'il faut dire je t'aime avant de pedre nos parents !
un beau poème et hommage à ton papa -
mon père ayant la maladie d'alzheimer plus de communication possible
gros bisous   lady Marianne



Fathia Nasr 07/03/2011 00:17



Bonsoir ma chère amie Lady Marianne, un père aime ses enfants de sa façon...l'amour des parents pour leurs enfants est sacré, mon père avait 14 enfants, il visait notre éducation sur les études,
son autorité vers ses enfants était seulement pour qu'ils soient forts et réussissent surtout leur vie, mais j'ai compris ça plus tard, quand il n'est plus là, bonne nuit, bises.



cricket1513 06/03/2011 11:52



et voilà....


les larmes coulent à la lecture de ton poème.
Difficile la relation père/fille.


Ils sont protecteurs ..mais la tendresse n'est pas toujours là...


faut-il toujours un malheur pour la transmettre ??


bisous fathia.


c'est très beau .


christelle



stellamaris 06/03/2011 10:37



Merci pour le partage de ce poème, superbe d'émotion vraie ... Bises !



Dominique BAUMONT 06/03/2011 08:34



Bel hommage Fathia. Je t'embrasse et bon dimanche. Dominique



Fathia Nasr 07/03/2011 01:30



Merci Dominique pour ta visite, je t'embrasse aussi, bonne nuit.



Mohamed Amine SEBBANE 06/03/2011 02:51




Nous somme à DIEU, et lui nous revenons.



Samia Lamine 06/03/2011 02:42



Bonsoir


Très émue et touchée par l'expression de la souffrance duê au manque d'amour puis au départ.


Par leur absence, les parents qui partent nous habitent. Mama, est partie, voilà près d'un an et le deuil m'empêche encore de retrouver le bonheur et la paix.


Allah yarhamhom


Mes amitiés Samia.



djila 27/11/2008 19:16

la mort est inhumaine : elle nous prend les etres les plus chers..
l'amour du père trés bien chanté dans ce texte..

cookies34 27/11/2008 10:32

eh ben dis donc c'est tres émouvant, toi c'est ton papa qui est parti aux cieux, moi c'est ma maman, qui était tout pour moi, c'est tres dur, je comprends ta souffrance, bisous, joana

abeilles50 27/11/2008 08:09

Très très touchant ! Perdre son papa est très très difficile ! Mais, au moins, juste avant son départ, tu as été confortée sachant qu'il est parti en te disant "je t'aime" ! Bonne journée. Bizzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzz

stellamaris 27/11/2008 06:55

Beaucoup d'émotion dans ce beau poème. Un hommage magnifique ! Bises.