Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Île des Poètes

Poème: L’ange déchu ou Vampire érrant

26 Mars 2016, 22:39pm

Publié par Fathia NASR

L’ange déchu

 

 Je suis entrée à la maison de mon bien-aimé

Tel un ange dont le cœur  chantait l’amour,

Croyant au bonheur et sa fidélité pour toujours

Et une fois à l'intérieur, mon coeur fit brisé. 

 

Trahie, blessée, je courrais dans les rues,

Mon cœur bouillait d’un étrange volcan de sang,

Mes yeux firent inondés des pires vérités nues,

Mon âme criait vengeance avec une voix d’océan.

 

Il a brisé ma vie et mon cœur innocent,

Il a tué mes rêves et la poésie de mon cœur

Il a transformé mon âme à un métal ardent,

Vibrant de haine et d’une grande douleur. 

 

Désormais, je ne ne vis qu'un amour brisé,

Égaré dans les ténébres et loin des hommes ;

Je sens que mon coeur  m'a été arraché

Et je n'ai plus ni âme ni rêves ni  larmes. 

 

Mon bien-aimé est mort  comme ma  joie ;

 Je reverrai sur tous mes chemins sa trahison.

Je n'oublierai jamais ce qu'il a fait de moi

Tant que je vis avec ce supplice trop long.

 

Désormais, je ne suis qu'un ange déchu 

 Un vampire errant les nuits, assoiffé de sang,

Cherchant une proie, un des mortels fichu

Pour mourir ensemble dans un lit trempé de sang. 
 
© Fathia NASR

Commenter cet article

covix 26/03/2016 22:44

Bonsoir,
Toutes les blessures de l'âme reposent dans cette poésie.
Bonne soirée
Bises

djila 28/11/2008 11:09

tu m'émerveilles : "  mourir à chaque trahison"...j'en ai la chair de poule...crois-moi..
révolte de l'amour blessé..violente mais sublime..
je repasserais le relire...encore.. grosses bises.
djila..

stellamaris 27/11/2008 06:52

Un poème magnifique ... Splendide !

Joséphine 27/11/2008 04:05

Salut Samia,
Comment vas-tu ?
Très beau poème... Très sensible...
Amicalement,
Joséphine.
(Je t'ai écrit sur courriel)