Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Île des Poètes

Poème: Mon Amie Sylvie

5 Février 2017, 06:06am

Publié par Fathia Nasr

amitié

Mon amie SYLVIE

 Je te connais, mon amie Sylvie
Nous n’avions pas eu la même vie
C’est vrai, tu ne m’as jamais vue
Mais, ton histoire, je l’ai vécue
Nous n’avions pas les mêmes épreuves
Mais nous étions sur le même fleuve
Un fleuve qui ne mène nulle part
Où même un être fou ne part

Je te connais, mon amie Sylvie
Nous n’avions pas eu la même vie
Nous n’avons pas la même religion
Mais nous avons les mêmes visions
Nous avons même vu notre tombeau
Que nous pleurions à brûler notre peau
Avec nos larmes noires et intarissables
Car nous y amènerons cette vie détestable

Je te connais, mon amie Sylvie
Nous n’avions pas eu la même vie
Comme moi, tu as fait des enfants
Qui coûtent plus chers que notre sang
Et seules, nous courrions à leurs secours
En les défendant aux dépens de nos jours
Puisque, nos enfants sont nos seuls trésors
Que nous chérissions jusqu’à notre mort

Je te connais, mon amie Sylvie
Nous n’avions pas eu la même vie
Nous n’avons pas eu beaucoup de chance
Dans cette stupide et éphémère existence
Combien de fois nous avons vu toi et moi
Nos tristes cœurs saignés milles fois
De milles glaives de grandes douleurs
Par ce monde glacé d'injustice et de terreur

Oui, Je te connais, mon amie Sylvie
Nous n’avions pas eu la même vie
Nous avons essayé de s’armer de patience
Mais la vie nous a gonflé de désespérance
Pourtant nous avons des cœurs si beau
Que tous les gens arrachent un morceau
Ne nous laissant que des cœurs troués
Que chaque petite douleur peut les tuer

Je te connais, mon amie Sylvie
Nous n’avions pas eu la même vie
Mais notre vie Sylvie, est la même
On est deux malheureuses femmes
Qui n’ont jamais eu la vie facile ou rose
Dans ce monde fait de milles choses
Un monde qui continue à lasser nos âmes
Alors qu'on est déjà lassée d’être femmes

Je te connais, mon amie Sylvie
Nous n’avions pas eu la même vie
Mais je connais ton malheureux voyage
Tu sais, mon amie Sylvie, que je partage
Ta grande douleur et ta grande peine
Qui sont bien le rouge de nos veines
Nous aurions pu avoir une belle vie
Hélas, on l’a pas eu, mon amie Sylvie

 

©Fathia Nasr

10/10/2008 

Commenter cet article

esperance 19/02/2009 23:43

j adoreeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeee

didier 10/10/2008 11:52

une belle amitié iml n'y a rien de plus précieux et toi tu le raconte joliment samia bonne journée gros bisous didier