Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Fahtia Nasr Art Scrapbooking et Littérature....

L'Art du peintre néerlandais Jan van Scorel

Marie-Madeleine, huile sur toile, 67 × 76,5 cm, Rijksmuseum, Amsterdam, Jan Van Scorel,
1529 : Marie-Madeleine, huile sur toile, 67 × 76,5 cm, Rijksmuseum, Amsterdam, par Jan Van Scorel
1527, Le Baptême du Christ, Frans Hals Museum, Haarlem, Jan Van Scorel,
1527 : Le Baptême du Christ, Frans Hals Museum, Haarlem, par Jan Van Scorel
vers 1526,L'Entrée du Christ à Jérusalem, huile sur bois, 79 × 147 cm, Centraal Museum, Utrecht, Jan Van Scorel,
Vers 1526 : L'Entrée du Christ à Jérusalem, huile sur bois, 79 × 147 cm, Centraal Museum, Utrecht, par Jan Van Scorel
1520,La Mort de Cléopâtre, Rijksmuseum, Amsterdam, Jan Van Scorel,
1520 : La Mort de Cléopâtre, Rijksmuseum, Amsterdam par Jan Van Scorel

Jan van Scorel (1495 à Schoorl - 6 décembre 1562 à Utrecht), dans la République des Lettres Ioannes Scorellus, est un peintre néerlandais à qui on attribue l'introduction aux Pays-Bas de l'art de la Renaissance italienne. On retrouve son effigie dans Les Effigies des peintres célèbres des Pays-Bas de Dominique Lampson.

On ignore s'il commença sa formation avec Jan Gossaert à Utrecht. À partir de 1512, il fut l'élève de Jacob Cornelisz à Amsterdam.

C'est un ami du poète Jean Second, dont il fit le portrait et dont il existe une gravure célèbre. Il fait partie de ses correspondants (Epistolarum libri duo).

Van Scorel commença à voyager en 1519, d'abord à Nuremberg puis en Autriche. C'est là qu'il finit son premier tableau important intitulé Sippenaltar, un retable pour l'église d'Obervellach. À Venise, il subit l'influence de Giorgione, puis partit à Rome où il découvrit Raphaël et Michel-Ange. Il quitta Rome pour faire un pèlerinage en Terre sainte et a souvent peint des vues de Jérusalem par la suite.

En 1522, le pape hollandais Adrien VI, le nomma conservateur des antiquités du Vatican au Belvédère, charge très prestigieuse que Raphaël occupait avant lui. Après la mort du pape, un an plus tard, il retourna en Hollande, s'installer dans sa ville natale d'Utrecht, où il resta jusqu'à sa mort.

Maarten van Heemskerck fut un de ses élèves.

Œuvres
Le polyptyque de Marchiennes, musée de la Chartreuse de Douai, qui provient de l'abbaye de Marchiennes.
1519 : L'Adoration des mages.
1519-1520 : Retable d'Obervellach, église paroissiale, Obervellach en Carinthie.
Paysage avec tournoi et chasseur, Institut d'art de Chicago
1520 : La Mort de Cléopâtre, Rijksmuseum, Amsterdam.
1521 : Portrait d'homme âgé de 32 ans, bois, 51 × 43 cm, musée du Louvre.
v. 1521 : La Stigmatisation de saint François, huile sur bois, 69 × 54 cm, galerie Palatine, palais Pitti, Florence.
vers 1526 : L'Entrée du Christ à Jérusalem, huile sur bois, 79 × 147 cm, Centraal Museum, Utrecht.
1527 : Le Baptême du Christ, Frans Hals Museum, Haarlem.
1529 : Marie-Madeleine, huile sur toile, 67 × 76,5 cm, Rijksmuseum, Amsterdam.
Agatha Van Schoonhoven, huile sur toile, 38 × 26 cm, galerie Doria-Pamphilj, Rome.
vers 1529 : Vierge à l'enfant et aux églantines, Centraal Museum, Utrecht.
vers 1530 : Le Déluge, huile sur bois, 109 × 178 cm, musée du Prado, Madrid.
1531 : Portrait d'un jeune garçon, musée Boijmans Van Beuningen, Rotterdam.

Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article